Schlagwort-Archive: Konferenz

Les réseaux de bibliothèques à l’ère du cloud – que partager? Comment travailler?

Compte rendu de la conférence de l’Université de Genève – 06.11.2015
(Elena Gretillat-Baila)

unige_logoLe thème retenu pour cette conférence se voulait en étroite relation avec les enjeux qui se profilent pour les bibliothèques suisses dans les prochaines années, tout en sachant que le mouvement a déjà débuté, d’une part avec le projet RenouVaud, qui au travers d’une solution technique dans le cloud, modifie le mode de collaboration avec les réseaux actuels et en crée de nouveaux et, d’autre part avec le projet SLSP Swiss Library Service Platform

La perspective recherchée, au travers des 3 interventions, était celle d’apporter un éclairage sur ces questions en partant d’une définition générale de ce que sont, et des possibilités qu’offrent les plateformes de services de bibliothèques (LSP), puis d’entrer dans le vif du sujet avec le projet CIB mené actuellement en Allemagne et de terminer avec un retour sur expérience de la part d’un réseau de bibliothèques qui travaille depuis plus de 2 ans dans le cloud (Réseau Alexandria).

Jean Bernon a présenté les principales caractéristiques d’une plateforme de services pour bibliothèques (LSP – Library Services Platform) et les acteurs actifs sur le marché des SIGB. Il a également relevé les avantages et les risques inhérents à ce nouveau modèle de collaboration tant pour les bibliothèques que pour les données. Il a présenté la démarche complexe du dialogue compétitif, démarche retenue pour le projet SUDOC 2, mené par l’ABES, afin de ne pas imposer aux bibliothèques participantes un seul SIGB.

Uwe Risch a pour sa part présenté le projet CIB – Cloud Infrastruktur für Bibliotheksdaten – lancé en 2013. La visée du projet est de maximiser la mutualisation du catalogage en utilisant les métadonnées disponibles dans les divers réservoirs internationaux localisés dans le cloud au lieu de les produire localement. Le CIB a également pour objectif de créer un réservoir national allemand permettant le développement de prestations entre les acteurs locaux. Les diverses étapes de processus de normalisation, de synchronisation des données, les difficultés techniques, les questions juridiques ont été les divers thèmes abordés lors de cette présentation.

Une fois dans le cloud…. Rahel Birri Blezon a fait état d’un retour d’expérience pour le réseau Alexandria plutôt positif. Les difficultés ne sont pas nécessairement là où l’on s’attend à les trouver! Les nouvelles fonctionnalités et workflows sont domptés, les réticences au changement s’amenuisent, car «C’est dans la tête que tout se passe» (et dans le nuage!) nous explique Mme Birri Blezon. C’est principalement le volet technique, celui lié à l’hébergement dans le cloud et dont l’accès se fait via le browser qui freinent l’adoption du modèle. Le processus de mise en œuvre d’une plateforme dans le cloud est contraignant, lourd et intense. Dans ce nouvel environnement, les mises à jour mensuelles et obligatoires de la plateforme nécessitent une équipe de coordination et de communication extrêmement active et réactive.

Chaque projet est bien sûr unique et motivé par des impératifs ou objectifs très différents. La plupart des projets européens de plateforme de service pour bibliothèques dans le cloud sont encore en phase de réalisation, c’est également le cas du projet WHELF, LIBISnet et d’autres encore. Il est donc très important de suivre le déroulement de ces projets et d’échanger sur ces expériences.

Cette conférence a été introduite par le vice-recteur de l’Université de Genève Monsieur Jacques de Werra.